Envie de participer ?
Fédérale 1 : MAULEON Vs PAMIERS

Le match aller contre Mauléon, en début de saison, restera dans les mémoires. Certains l'ont appelé "le faux-pas contre Mauléon". Nos damiers avaient provoqué une grande déception chez leurs supporters en s'inclinant à Balussou sur le score de 17 à 3.

Depuis, les soulétains occupent une étonnante 5ème place avec des résultats équilibrés (7 victoires et 6 défaites) mais ordinairement efficaces :

JOURNÉE DATE EQUIPE LOCALE EQUIPE VISITEUSE SCORE PTS BO BD
Journée 1 07/09/2019 S A MAULEONAIS ASV LAVAUR 25 - 24 4 0 0
Journée 2 15/09/2019 S A MAULEONAIS A S FLEURANTINE 22 - 24 0 0 1
Journée 3 21/09/2019 SPORTING CLUB APPAMEEN S A MAULEONAIS 3 - 17 4 0 0
Journée 4 05/10/2019 S A MAULEONAIS CERCLE AMICAL LANNEMEZANAIS 9 - 12 0 0 1
Journée 5 12/10/2019 S C ALBI S A MAULEONAIS 69 - 12 0 0 0
Journée 6 19/10/2019 S A MAULEONAIS STADO TARBES PYRENEES  12 - 15 0 0 1
Journée 7 02/11/2019 S C GRAULHET S A MAULEONAIS 22 - 24 4 0 0
Journée 8 22/12/2019 S A MAULEONAIS STADE BAGNERAIS 25 - 6 4 1 0
Journée 9 17/11/2019 U S ST SULPICIENNE S A MAULEONAIS 7 - 3 0 0 1
Journée 10 01/12/2019 S A MAULEONAIS F C OLORON 17 - 11 4 0 0
Journée 11 07/12/2019 BLAGNAC SPORTING CLUB  S A MAULEONAIS 27 - 10 0 0 0
Journée 12 15/12/2019 ASV LAVAUR S A MAULEONAIS 22 - 23 4 0 0
Journée 13 12/01/2020 A S FLEURANTINE S A MAULEONAIS 14 - 34 4 1 0

Ce samedi, les basques voudront certainement poursuivre leur phase positive. Mais ce serait sans compter sur le reain de confiance de nos damiers et leur impérieuse nécessité de ramener un résultat de lla Basse Soule.

Ce ne sera pas facile et on connaît la vaillance de nos adversaires. Mais nos joueurs ont déjà montré quils étaient capable du meilleur contre les plus forts. Alors on y croit !!

Le SC Pamiers à Mauléon en outsider

Benoît Marfaing devrait de nouveau être aligné à la mêlée et évoluer à la tête de ses troupes./Photo DDM. Sébastien Batteux.

Benoît Marfaing devrait de nouveau être aligné à la mêlée et évoluer à la tête de ses troupes./Photo DDM. Sébastien Batteux.

Publié le  , mis à jour 

Faut-il rappeler le résultat du match aller ? Hélas, oui. Le 21 septembre dernier, les Basques sont venus s’imposer à Balussou sur le score sans appel de 17-3. Première grosse désillusion pour les Damiers. Dimanche dernier, en s’imposant le plus logiquement face à Lavaur, les hommes du président Jean-Philippe Sannac ont renoué avec la victoire. Ce n’est qu’un début et la route est encore bien longue pour réaliser l’objectif de la saison, le maintien. Mauléon est en "pleine bourre" et son dernier exploit à Fleurance, où les Souletins (34-14) ont largement gagné, en impose. Que faut-il raisonnablement attendre de cette rencontre ? Il est bien évident que les Damiers se déplaceront dans l’espoir de ramener des points. Quant on connaît la difficulté des voyages en terre mauléonnaise, on peut s’attendre à une rencontre bien compliquée.

Mauléon en pleine forme

Le Sporting a montré un beau visage samedi dernier. Les deux essais sont pointés après deux actions parfaitement abouties, où le ballon a évolué dans le bon tempo dans une parfaite alternance entre les formes de jeu, une parfaite coordination entre toutes les lignes et les composantes de l’équipe. A Mauléon, il faudra, dans un premier temps, combattre, résister à la furia locale, mettre d’abord les mains dans le cambouis avant d’éventuellement lancer la machine. La composition de l’équipe, la semaine dernière, en a surpris plus d’un. On s’achemine vers le maintien des options prises samedi dernier. En tout cas, il faudra bien du courage au groupe amené à défier Mauléon sur ses terres. Du courage mais aussi de l’abnégation, du pragmatisme et sûrement un brin de réussite, afin de pouvoir rêver à un exploit.

Déplacement des supporters.- L’Amicale des supporters organise le déplacement à Mauléon. Départ aujourd’hui matin à 9 h 30 du parking de la piscine. Le repas se déroulera sous la forme d’une auberge espagnole. Renseignements auprès de Jacques (06 72 09 06 77) ou Patrick (06 79 89 15 69).

Les espoirs cet après-midi à Nice.- L’équipe espoir, qui a réussi son entrée en Challenge Fabien Capdeville en dominant Nîmes à Balussou, effectuera le lointain déplacement à Nice où ils joueront cet après-midi à 17 heures. Départ aux aurores, retour au petit matin. Un rude week-end pour les jeunes damiers.

Feuille de match

Où ? Stade annexe Jai Alai à Mauléon. Quand ? Aujourd’hui à 15h30. Arbitre de champ : M. Pierre-Olivier Julien. Arbitres de touche : MM. Nelson Desbois Thierry Devais. Représentant fédéral : M. Bernard Serres. Superviseur fédéral : M. Christian Zidel.SA MAULEON. 5e ; 38 points en 13 matches (7v, 0n, 6d) ; 6 points de bonus (2 offensifs, 4 défensifs).SC PAMIERS. 10e ; 22 points en 13 matches (3v, 1n, 9d) ; 4 points de bonus (4 défensifs).    

Michel Rieu

Résultat :

S.A. MAULEON 22 3 PAMIERS

À la défaite, le SC Pamiers ajoute deux cartons rouges

Un duel intense a opposé les deux packs hier après-midi./DDM. J.-H E

Un duel intense a opposé les deux packs hier après-midi./DDM. J.-H E

Publié le  , mis à jour 

C’était le match qui pouvait faire basculer les uns ou les autres du bon côté de cette poule si homogène, excepté pour les trois premiers. Pamiers, en quête de revanche par rapport à l’aller, se devait de prendre des points en Soule ; Mauléon, en cas de victoire, s’assurait presque le maintien, d’autant que les concurrents devraient s’éliminer entre eux. Il y a eu match donc, à Marius Rodrigo, entre deux équipes aux moyens différents, le SCA s’appuyant sur la puissance de son pack, le SAM sur un jeu plus complet en essayant d’écarter le maximum de ballons. Beaucoup d’engagement, de tension, l’affrontement des "gros" est rude, personne ne voulant lâcher un pouce de terrain. Et le duel des buteurs de ce samedi va tourner à l’avantage de Patxi Ascery, auteur d’un 100 %, contrairement à son vis-à-vis Boscus qui échouera à trois reprises.

Mauléon plus efficace

Si, en mêlée, Pamiers semble supérieur, c’est Mauléon qui crée le plus de danger, enchaîne les temps de jeu, et un beau mouvement sur le petit côté va aboutir à l’essai de Jean-Yves Orabé juste avant la mi-temps. Le jeu n’est certes pas de grande qualité, mais l’enjeu est là, l’intensité aussi, et les locaux qui virent à la pause avec 10 points d’avance (13-3).

Avec le bénéfice de la pente en seconde période, le SAM va continuer à produire du jeu, mais la défense agressive ariégeoise veille, même si elle se met à la faute. Le SCA s’en remet toujours à la puissance de ses avants, et là aussi les Basques répondent présents, pas une occasion d’essai pour les noirs en ce samedi. Petit à petit, l’avance mauléonaise augmente avec la réussite de Patxi Ascery (19-3 à l’heure de jeu). À partir de là, le climat va changer, la tension monter de plusieurs crans, obligeant le corps arbitral à sévir. Du jaune, du rouge, il y en aura pour tout le monde, sans que la rencontre ne dégénère toutefois. La maîtrise reste pour les hommes d’Arnaud Héguy et Sébastien Jaca qui vont dominer ces vingt dernières minutes. Deux, trois occasions d’essais ne sont pas concrétisées, mais le mot de la fin reste pour le buteur local, pour ce score final logique de 22-3 en faveur de Mauléon. Contrat rempli pour un SAM calé désormais dans le peloton des qualifiables ; superbe performance avec 18 des 23 joueurs qui faisaient partie de l’équipe de Fédérale 2 de la saison passée.

SA MAULEON 22 — SC PAMIERS 3

(M-T : 13-3). Arbitre de champ : M. Pierre Olivier Julien (Ligue Occitanie).

Pour Mauléon : 1 essai d’Orabé (38e) ; 1 transformation et 5 pénalités (5e, 8e, 45e, 60e, 80e+3) d’Ascery.

Pour Pamiers : 1 pénalité de Boscus (12e).

MAULÉON. Pribat ; Laplace-Claverie, Rosier, Barberarena, Queheille ; (o) Claverie, (m) Coupau ; Aramburu, Orabé, Caballero ; Ainciburu, Cazobon ; Derdoy, Capdevielle, Goyheneche. Sont entrés en jeu : Larramendy, Lagouarde, Pérez, Dunate, Lafon, Donnadieu, Bisquey, Carrique. Entraîneurs : Arnaud Héguy et Sébastien Jaca.

Carton rouge : Derdoy (76e).

SC PAMIERS. Bertho ; Walencik, Guitoune, Tagotago ; (o) Boscus, (m) Sentenac ; Pecrix, Laberty, Pradaud ; Valcu, Panizzo ; Khalkhal, Lafforgue, Piorkowska. Sont entrés en jeu : Marcellin, Gillardon Paz, Brody, Lledos, Kemayou, Garcia, Casenave, Teriou. Entraîneurs : Benoit Marfaing et Patrick Mirosa.

Cartons rouges : Laforgue (67e), Valcu (76e). Cartons jaunes : Tagotago (16e), Panizzo (80e+3).

      

Jean-Henri Etcheberry

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.