Fédérale 1 : PAMIERS Vs BLAGNAC

Après 17 rencontres, Blagnac 🔵🔴 campe à la 2ème place de la poule, à 11 points d'Albi qui reçoit Saint Sulpice.
Derrière, si Tarbes semble encore préserver sa 3ème place, Mauléon reçoit Graulhet et pourrait bien créer la surprise en ce qui concerne la place du dernier qualifié.
En bas de classement, la messe est dite pour Graulhet, même si il reste au mégissiers la réception de Lavaur le 28 mars.
Nos damiers occupent l'avant dernière place avec 26 points.
10ème Lavaur (qui reçoit Fleurance) 28 pts
9ème Oloron (qui reçoit Lannemezan) 30 points
8ème Bagnères (qui reçoit Tarbes) 31 points

Les résultats de ce week end auront une grande importance pour tous les clubs et particulièrement pour le #SportingPamiers 🖤🤍🖤🤍 qui devra tout mettre en oeuvre afin de bonifier l'avantage de jouer sur son prés. Une victoire contre les caouecs est à leur portée (21/11 à l'aller) si ils mettent dans cette rencontre les ingrédients 💥🏉💥🏉🏉🏉 que leurs supporters ont aimé voir en deuxième mi temps du match contre Graulhet.
Espérons aussi qu'ils se rappelleront de ne pas commettre de faute dans leur camp pour ne pas subir les efficaces pénaltouches de Blagnac, suivies de mauls innarrêtables à 11 ou 12 joueurs...

Nous croyons encore et toujours dans les qualités de nos joueurs ⚫⚪🏁⚪⚫ et serons nombreux, #tousennoiretblanc , à Balussou pour les encourager avec notre partenaire du jour, Intermarché Pyreval Pamiers .
Maryline Doussat et son époux, de Loustal Doussat profiteront de l'occasion pour confirmer leur partenariat par leur présence et la remise de la recette générée par les fèves de la Chandeleur au couleurs du #SCA

Le SC Pamiers doit viser l’exploit face à Blagnac

  • Leka Tagotago, un des atouts du SCA./Photo DDM. Sébastien Batteux.
    Leka Tagotago, un des atouts du SCA./Photo DDM. Sébastien Batteux.

 

Publié le  , mis à jour 

Pour espérer se maintenir, le défi des Appaméens est simple : remporter leurs trois derniers matches à domicile. Au moins. Première manche en milieu d’après-midi (coup d’envoi à 16 heures) face aux voisins blagnacais. Blagnac, c’est une deuxième place derrière l’intouchable Albi. Blagnac, c’est 15 victoires en 17 matches, 7 points de bonus et une balance positive de 288 points. À la vue de ces chiffres, on se rend bien compte que les "Caouècs", comme ils se surnomment, ne boxent pas dans la même catégorie que les Damiers. Les hommes du président Jean-Philippe Sannac ne sont pas des garçons à baisser la tête face à de tels adversaires, la dernière prestation à Albi en est l’exemple. Ils devront également se rappeler, et leurs adversaires aussi, que lors de la rencontre aller, ils avaient tenu la dragée haute aux Blagnacais, au point d’être devant au score peu avant la pause. Par la suite, c’est l’indiscipline (déjà) et son cortège de cartons plus ou moins justifiés qui avaient eu raison de leurs ardeurs.

Enfin des retours dans l’effectif

Pour ce duel en haute altitude, les entraîneurs appaméens auront à leur disposition un groupe un brin plus large que ces dernières semaines, puisque la fin des suspensions a sonné pour Valcu et Laforgue. Gatti pourrait également être opérationnel puisqu’il a joué un petit bout de match dimanche dernier et s’entraîne avec le groupe. Le précieux Boscus devrait aussi retrouver sa place (voir par ailleurs).

Le SCA a le couteau sous la gorge et devra sortir un match "de derrière les fagots" pour faire plier les visiteurs. Le classement, à l’avant-dernière place provisoire, n’est pas celui auquel aspire le club ariégeois. Il reste peu de rencontres et il ne faut plus tergiverser. Prendre des points contre un tel adversaire serait opportun et pourrait replacer un deuxième club derrière les Appaméens (il n’y a que deux descentes) et lancer la fin de saison sous de meilleurs auspices. Pour cela, il faudra de l’ardeur et de la constance au combat, du pragmatisme et de la méthode. Surtout, il faudra se montrer discipliné et rester à 15 sur le terrain. Dimanche dernier, à Saint-Sulpice, les Damiers ont été, sur ce point, exemplaires puisqu’ils n’ont pas pris un seul carton. Sans édulcorer leurs qualités de combattants, il faudra que les Appaméens renouvellent ce genre performance. L’exploit est à ce prix.

Feuille de match

Où ? Stade Pierre Balussou à Pmaiers. Quand ? Aujourd’hui à 16 heures. Arbitre de champ : M. Ludovic Sacarot. Arbitres de touche : MM. Julien Camus et Cédric Dumont. Représentant fédéral : M. Jacques Bousquet. Superviseur fédéral : M. Christian Zidel.

SC PAMIERS. 11e ; 26 points en 17 matches (4v, 1n, 12d) ; 4 points de bonus (4 défensifs).

BLAGNAC SPORTING-CLUB. 2e ; 71 points en 17 matches (15v, 0n, 2d) ; 7 points de bonus (6 offensifs, 1 défensif).

      

Michel Rieu

Pamiers. Yoann Brody : "Nous avons les armes pour nous en sortir"

  • Yoann Brody est une nouvelle fois titularisé en 2e ligne aujourd’hui./Photo DDM. Sébastien Batteux.
    Yoann Brody est une nouvelle fois titularisé en 2e ligne aujourd’hui./Photo DDM. Sébastien Batteux.

Publié le  , mis à jour 

Arrivé à l’intersaison de Castanet, Yoann Brody s’est rapidement fondu au sein du collectif appaméen. 2e ligne des Damiers pour suppler les absences et les suspensions, il aborde la dernière droite du championnat avec détermination et espoir.

Comment se passe cette première saison à Pamiers ?

L’intégration au sein du groupe a été parfaite. Les premiers contacts avec Matthias Lledos et Benoît Marfaing ont été excellents. Avec les joueur, s cela c’est bien passé aussi. Il règne une très bonne entente. Ce fut vraiment très positif dès le début et ça c’est confirmé au fil de la saison. Il y a une très belle atmosphère au sein de ce groupe.

Tu as été contraint de jouer à un poste qui n’est pas forcément le tien, puisque ta place de prédilection est en troisième ligne. Comment t’es-tu adapté ?

Tout à fait. Les problématiques liées à des blessures, des suspensions, ont fait que je suis monté en deuxième ligne, dans la cage. Je l’ai fait avec plaisir, pour le collectif. On s’entraîne pour jouer et c’est déjà un honneur d’être sur le terrain. J’essaye de faire de mon mieux pour apporter ce que je peux à ce poste là.

Le SCA se retrouve en position délicate au classement. Alors que l’ensemble des adversaires disent que Pamiers possède une belle équipe qui mérite mieux, quels sont, pour toi, les éléments qui expliquent ce classement ?

Il y a une grosse part de malchance, des petites erreurs qui ne passent plus en Fédérale 1, ce qui pouvait être le cas la saison passée. A ce niveau, tout se paye cash ; que se soit un lancer perdu ou la moindre faute de discipline qui, souvent, est accompagnée d’un carton. Il nous a manqué un peu de rigueur, de concentration. Nous n’avons pas été épargnés non plus par les blessures, ce qui a réduit considérablement l’effectif. J’affirme que nous possédons une équipe exceptionnelle avec des joueurs aux qualités indéniables. C’est dommage que nous en soyons là aujourd’hui et j’espère, au plus profond de moi, que le SCA va se maintenir car il peut faire de grandes choses en Fédérale 1.

Ce soir, le SCA accueille Blagnac, un nouveau gros morceau. Quels sont tes espoirs et ceux du club pour ce match ?

Ça fait quelques années que je les rencontre. J’ai joué avec pratiquement tous les joueurs, en club ou en sélection. C’est une équipe très solide, sereine dans sa façon de jouer. Ils ne se posent pas des questions, ils savent où se placer, leur jeu est bien huilé. C’est une grosse équipe, certes, mais je suis sûr que nous avons largement les armes pour en venir à bout. Nous avons nos qualités, notamment au niveau de l’agressivité au combat, comme nous l’avons prouvé face à Albi, par exemple, ici ou chez eux. Ce sera du même acabit (ce soir), d’autant que nous sommes en situation délicate. J’espère vraiment tout le meilleur pour le SCA, pour Pamiers et pour l’Ariège, et que nous pourrons pérenniser le club au niveau qu’il mérite.

      

Recueillis par M. R

Compte rendu :

Pamiers. L’étau se resserre sur les Appaméens

  • Comme souvent, les Appaméens (ici Pradaud) ont eu du mal à trouver la faille dans la défense visiteuse./ Photo DDM, Sébastien Batteux
    Comme souvent, les Appaméens (ici Pradaud) ont eu du mal à trouver la faille dans la défense visiteuse./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
  • Gatti a tenté à plusieurs reprises de défier la défense des Columérins./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
    Christophe Deylaud, manager de Blagnac, donne de la voix./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
  • Khalkhal sonne la charge./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
    Khalkhal sonne la charge./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
  • Christophe Deylaud, manager de Blagnac, donne de la voix./ Photo DDM, Sébastien Batteux
    Gatti a tenter à plusieurs reprises de défier la défense des Columérins./ Photo DDM, Sébastien Batteux.

Publié le 

Blagnac, 2e de la poule 3, l’a logiquement emporté hier à Balussou face à l’avant-dernier. L’écart est trop grand entre une équipe qui ambitionne le niveau supérieur et des locaux qui se battent pour le maintien. Que reprocher aux Damiers ? En fait, pas grand-chose. Les hommes du président Sannac ont mis beaucoup de volonté, d’énergie et d’ardeur au combat. Ils se sont, le plus souvent, heurtés à un mur. La défense blagnacaise a pris le dessus et, petit à petit, a posé son emprise sur le jeu et le match, annihilant les attaques locales. Le SCA n’a pas su (pu) marquer suffisamment lors de ses temps forts. Le point de bonus défensif était à la portée des Appaméens. Ils ont tout donné en fin de second acte à quelques centimètres de la terre promise ; hélas, le sort en a décidé autrement.

Les locaux entament correctement les débats et ouvrent le score sur une pénalité de Boscus (3-0, 3e). Au plus fort de la domination des Ariégeois, le faux frère Alvarez intercepte une passe mal assurée et, après une course de 60 m, il vient crucifier ses anciens coéquipiers en marquant entre les poteaux. Avec la transformation d’Augustin, Blagnac prend la tête et ne la quittera plus (3-7, 10e). Pamiers repart au combat, domine. A. Casenave récompense le travail de ses coéquipiers par un drop (6-7, 12e). Nouvelle incursion blagnacaise et, une faute de défense appaméenne, permet à Graulle de plonger derrière la ligne, Augustin transforme et Blagnac reprend un petit matelas d’avance (6-14, 21e). Boscus enquille de loin et permet au SCA de rester à portée de fusil (9-14, 25e). Augustin lui réplique (9-17, 29e). Le dernier mot reste à Boscus qui enquille de 55 m une nouvelle pénalité pour un 12- 17 à la pause. Tous les espoirs sont permis car les locaux ne sont pas décrochés et peuvent croire en leur bonne fortune.

Hélas, le second acte sera d’un tout autre acabit. Blagnac serre le jeu, procède dans l’axe. Augustin ajuste la mire à deux reprises (45e, 48e ; 12-23), le break est fait. Pire, l’arbitre tend le bras pour un hors-jeu de Blagnac flagrant… mais laisse jouer. Sur la même action, Augustin s’en va inscrire l’essai assassin entre les perches (12-30, 53e). Incompréhensible ! Le buteur des visiteurs passe dans la foulée une nouvelle pénalité pour un sévère 12-33 (57e). Pamiers sonne la révolte mais la défense bien en place des "Caouecs" fait bonne garde. La chasse au bonus défensif d’un côté, offensif de l’autre, restera vaine. Pourtant, les Damiers sauveront l’honneur par l’intermédiaire de Lledos qui trouve la faille au ras de la cambuse, Boscus transforme pour un score final de 19-33 (68e).

L’étau se resserre sur les Appaméens qui devront puiser au plus profond d’eux-mêmes pour pouvoir tenir l’objectif du maintien.

(M-T : 12-17). Arbitre de champ : M. Ludovic Sacarot (Ligue Nouvelle Aquitaine). Arbitres de touche : MM. Julien Camus et Cedric Dumont (tous les deux de la Ligue Occitanie). Représentant fédéral : M. Jacques Bousquet (Ligue Nouvelle Aquitaine).

Pour Pamiers : 1 essai de Lledos (68e) ; 1 transformation et 3 pénalités (3e, 12e et 33e) de Boscus, 1 drop d’A. Casenave (12e).

Pour Blagnac : 3 essais d’Alvarez (10e), Graulle (21e) et Augustin (53e) ; 3 transformations et 4 pénalités (29e, 45e, 48e, 57e) d’Augustin.

SC PAMIERS. Tekassala, Khalkhal, Teriou ; Brody, Gatti ; Pecrix, Pradaud, Lledos ; Sentanac (m ; cap.), Jalibert (o) ; Garcia, A. Casenave, Tagotago, Walencik ; Boscus. Sont entrés en jeu : Lafforgue, Marcellin, Panizzo, Laberty, Guitoune, C. Caseanave, Bertro, Gilardon-Paz.

Carton jaune : Laberty (76e).

BLAGNAC SC. Zipf, Piffero, Lebrequier ; Banière, Mignonat ; Medves (cap.), Verdy, Manas ; Ferrary (m), Augustin (o) ; Charrueau, Alvarez, Tolofua, Graulle ; Venetti. Sont entrés en jeu : Martin, Beziat, Van Berk, Mutel, Gaignard, Daurau-Bedin, Vachon, Pointud.

Carton jaune : Tolofua (74e).

33 blagnac sc 19 sc pamiers      

Michel Rieu

Pamiers. Marfaing : "On n’est pas loin mais on n’est pas invités"

  • Guitoune, entrée à la mêlée, tente de surprendre la défense blagnacaise sur le petit côté./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
    Guitoune, entrée à la mêlée, tente de surprendre la défense blagnacaise sur le petit côté./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
  • Jalibert à la manœuvre./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
    Jalibert à la manœuvre./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
  • Tagotago (Pamiers)- Tolofua (Blagnac), sacré duel./ Photo DDM, Sébastien Batteux.
    Tagotago (Pamiers)- Tolofua (Blagnac), sacré duel./ Photo DDM, Sébastien Batteux.

      

Publié le 

Benoît Marfaing (manager de Pamiers) : "Je suis déçu du résultat. Un petit point nous aurait fait du bien au moral. On constate que face à un 2e de poule, on n’est pas invités dans les quatre premiers. Bravo à Blagnac qui a su se nourrir de nos fautes pour se détacher. C’est un sentiment de déception pour le groupe qui ne lâche rien, qui bosse bien. On progresse de week-end en week-end. En première mi-temps, on n’est pas loin, on accroche au score. Ils sont venus avec des intentions de nous laisser dans notre camp en utilisant 95 % de jeu au pied très bien fait. Face à ce genre d’équipe et ce genre de match, je le répète, on n’est pas loin mais on n’est pas invités."

Cédric Gatti (2e ligne de Pamiers) : "On n’est pas loin mais on n’y est pas. On fait une bonne première mi-temps mais ils viennent deux fois chez nous et ils marquent deux fois. Les décisions arbitrales me paraissent un peu sévères mais ce n’est pas à cause de l’arbitre qu’on perd. On a la volonté mais on fait trop d’erreurs. Il faudra mettre le même engagement à Fleurance. Ça ne passera que par là si on veut se sauver".

Mathias Lledos (troisième ligne de Pamiers) : "On touche, avec ce genre de match, le haut niveau du rugby amateur. Blagnac, c’est propre. Ils exploitent la moindre de nos erreurs. On voit qu’on a notre place en Fédérale 1 mais on a encore de petits détails à régler. C’est frustrant. On passe à chaque fois à côté sans prendre de points. Il faut continuer à bosser et croire en nous. On fera le point lors de la dernière journée."

Jean-Philippe Sannac (président de Pamiers) : " C’est dommage de leur donner des points car on fait une belle partie finalement. Blagnac a justifié sa 2e place. On n’a pas à rougir, un point de bonus défensif aurait été bien. Il faut garder courage."

Romain Fuertes (coentraîneur de Blagnac) : "On était tombé dans le piège à Fleurance, ça n’a pas été le cas ce coup-ci. On avait eu un match difficile à l’aller contre Pamiers, on s’attendait à une belle réception de leur part et on avait prévenu les joueurs. C’était important de gagner ici pour distancer Tarbes. On essaye de ne pas tricher avec le jeu, ne pas se prendre pour ce qu’on n’est pas. Quand il y a des points à prendre au pied, il faut les prendre."  

Recueillis par Lionel Lasserre

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.