Envie de participer ?

Résultat :

PAMIERS 22 16 CERET SPORTIF

Le SCA poursuit son sans-faute à Balussou

 

 

Bach toujours prêt à relancer le jeu du SCA.

Le demi-de-mêlée Sidobre à la manœuvre.

Le demi-de-mêlée Sidobre à la manœuvre. Photo DDM. Sébastien Batteux.

Le SCA poursuit son sans-faute à Balussou

 Bach toujours prêt à relancer le jeu du SCA. DDM. Sébastien Batteux.

 

Publié le 25/10/2020 à 05:11 , mis à jour à 09:55

Trois matches à Balussou, trois victoires, un point de bonus défensif ramené de Berre l’Etang, comptablement, le début de saison des Damiers est largement positif. Oui, bien sûr, comme hier soir, l’équipe d’Eric Mercadier peut (et doit) faire mieux mais, dans le contexte actuel de crise sanitaire (et de matches à huis clos en Ariège), les supporters (certains ont assisté au match derrière les grillages) ne doivent surtout pas bouder leur plaisir. Après trois matches sans défaite, Céret a été un adversaire plus que valeureux. Les Catalans n’ont jamais permis aux Ariégeois de prendre le large et de s’assurer une fin de match plus sereine. Ils sont récompensés d’un point de bonus défensif largement mérité.

Même si ce sont les Appaméens qui mettent d’entrée le feu au terrain en jouant tous les ballons à la main, ce sont bien les Catalans qui campent dans le camp ariégeois. Le jeu se cantonne dans une bande de 20 m. Pamiers fait des fautes. Si le demi-d’ouverture visiteur Noyé rate sa première tentative (7e), il ajuste la mire rapidement (0-3, 14e). Entre les touches et les mêlées, le jeu à du mal à prendre de l’ampleur. Céret balbutie ses lancers en touche et perd quelques munitions précieuses. Pamiers reprend du poil de la bête. Après un raté de justesse de Guyot sur un ballon échappé par Margaïl (23e) dans ses 10 m, les Ariégeois trouvent la faille avant la demi-heure. Une deuxième pénaltouche fait mouche avec, au centre du terrain, la percée gagnante du Roumain Chirica entre les poteaux (7-3, 27e). Pamiers profite de sa belle dynamique pour envoyer du jeu et Guitoune échappe le ballon alors que l’essai paraissait tout fait (30e). Sans doute l’un des tournants du match. Céret souffre mais résiste et n’encaisse que trois autres points avant le repos sur une nouvelle pénalité de Boscus, parfait hier soir avec, également, un jeu au pied efficace pour repousser Céret dans son camp (10-3, 33e). Le SCA reste sous la menace.

Dès la reprise, Céret remet la pression. Noyé ajuste la pénalité aux 40 m et garde son équipe dans le coup (10-6, 47e). Les Catalans ont repris espoir. Après une belle progression des avants, Noyé expédie un coup de pied lumineux de l’autre côté du terrain. Sur son aile, Djaloud est le plus prompt pour s’emparer du ballon et venir marquer entre les poteaux (10-13, 53e). Céret passe devant et entrevoit un gros résultat. Les deux équipes se rendent coup pour coup. C’est le temps des remplacements. Ce coup-ci, le SCA retrouve du dynamisme. Les Damiers reprennent peu à peu le contrôle des opérations. Les Catalans sont de nouveau sous pression et sont à plusieurs reprises tout près de craquer. Mais un peu de maladresse ou de précipitation empêchent les Ariégeois de concrétiser. C’est tendu et serré (sans jeu de mot). La décision va se faire par les buteurs. À ce petit jeu, les Appaméens profitent d’une domination territoriale pour armer le pied de Boscus (56e) puis de Ducousso (64e, 68e). Noyé redonne bien espoir aux visiteurs (70e) mais le drop de Ducousso valide le score final (22-16, 74e).

Le SCA savoure, reste en haut du classement. Après un week-end de repos, il a rendez-vous le 8 novembre au TOAC-TUC. Normalement.

SC Pamiers 22 - Céret 16

(M-T : 10-3). Arbitre de champ : M. Nicolas Bridoux. Arbitres de touche : MM. Damien Jalabert et Michel Alarcon. Représentant fédéral : M. Mohamed Ben Allel. Superviseur fédéral : M. Claude Rouve.

Pour Pamiers : 1 essai de Chirica (27e) ; 1 transformation de Boscus, 4 pénalités de Boscus (33e, 56e) et Ducousso (64e, 68e) et 1 drop de Ducousso (74e).

Pour Céret : 1 essai de Djaloud (54e) ; 1 transformation et 3 pénalités (15e, 47e, 70e) de Noyé.

SC PAMIERS. Tekassala, Kanfous, Benlebadd ; Fourie, Panizzo ; Chirica, Gatti (cap.), Guyot ; Sidobre (m), Boscus (o) ; Guitoune, C. Casenave, Walencik, Campino ; Bach. Remplaçants : Turashvili, Khalkhal, Pradaud, Nakobukobua, Sentenac, Ducousso, Garcia, Gilardon-Paz.

Carton jaune : Benlebadd (47e).

CERET. Custuja, Bruno, Tolafo ; Quentin Bonnet, Gimeno ; Lopez, Flores, Antoine Bonnet ; Caufape (m), Npyé (o) ; Djaloud, De Safy, Torres, Coma (cap.) ; Margaïl. Remplaçants : Granal, Butler, Hubert, Nicolas Busquet, Romain Busquet, Marco, Enriqué, Smith.

Lionel Lasserre

 

Cédric Gatti du SCA : "On doit faire mieux"

Le capitaine Gatti donne l’exemple avec Campino au soutien.

Le capitaine Gatti donne l’exemple avec Campino au soutien. Photo DDM. Sébastien Batteux.  

Dépêche du Midi - Publié le 25/10/2020 à 05:11 , mis à jour à 09:55

Cédric Gatti (capitaine de Pamiers) : "J’ai un sentiment mitigé, on prend quand même quatre points. On s’est fait un peu contrer devant, en mêlées, même si on s’est bien repris. On loupe un essai tout fait en première période. Si on marque là, ce n’est plus le même match. On ne va pas cracher sur la victoire mais on doit faire mieux." 

Éric Mercadier (manager de Pamiers) : "On n’est pas rentrés suffisamment agressifs, on s’est laissés un peu endormir. On se fait prendre sur notre point fort, la conquête. Nous avons été en difficulté dans ces zones de combat, ce qui nous a surpris. On a su redresser la barre. Cette fois-ci, les remplaçants ont vraiment apporté un plus, ce que, parfois, ils ne faisaient pas ; ce sont eux qui font la différence. Le groupe doit être considéré dans sa globalité mais quand les entrants amènent un plus, c’est formidable. Céret, c’est compact, solide sur les bases. On retiendra les quatre points. Le bilan est positif avec trois victoires et un point de bonus à l’extérieur."

Michel Konieck (manager de Céret) : "On a eu un peu de malchance face à une grosse équipe de Pamiers. Il nous a manqué un peu de vaillance, nous avons été maladroits. Nous sommes satisfaits de notre résultat. Je suis fier de mes joueurs".

Christophe Coma (capitaine de Céret) : "Sentiment mitigé, Pamiers est une bonne équipe, nous faisons un bon match. Nous commettons trop de fautes, on met trois points et, dans la foulée, on encaisse un essai. Ce sont ce genre d’erreurs qui, je pense, nous coûtent la victoire. On a fait un gros travail devant face à un gros pack. Ça se joue, comme d’habitude, sur des détails. Le positif, c’est bien entendu l’obtention du point de bonus défensif."

Jean-Philippe Sannac (président du SC Pamiers) : "On termine ce bloc de quatre matches avec trois victoires et un bonus offensif, nous sommes sur le podium. Franchement, sportivement, on est bien. Il est temps de prendre un peu de repos avant de se rendre chez nos amis du FCTT où nous sommes assurés qu’on nous attend de pied ferme et où une grande fête nous est promise puisque c‘est possible à quatre-vingts kilomètres de chez nous… Il faudra ensuite, je l’espère, embrayer sur le reste de la saison."

   Michel Rieu

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.