Se connecter
Edito

Edito


Toute l'association

A nouvelle saison, nouveau championnat !

Le Championnat 2017/2018 vient à peine de se terminer qu’il parait déjà bien loin derrière nous et que s’annonce déjà le suivant, celui de 2018/2019, un troisième consécutif que nous vivrons en Fédérale 2.

Pour ce qui est de la saison écoulée, parmi les seniors, des joueurs ont laissé entrevoir d’énormes possibilités. D’autres, en revanche, n’ont vraisemblablement pas su ou pu faire suffisamment preuve de tout leur potentiel. Certains de ceux-là ont eu, peut-être aussi, du mal à se fondre dans le collectif.

Lors de quelques rencontres, le score s’est joué à quelques petits points dans les derniers instants, face notamment à des gros calibres de la poule. Ceci a permis de mettre en lumière le petit plus nécessaire qu’il fallait déployer dans l’investissement physique et aussi de mettre en avant le degré un peu plus élevé de bonne agressivité qu’il fallait atteindre dans l’attitude, d’où l’expression, disons fugitive de regrets qui, comme on le sait, ne doivent pas être une fin en soi.

Chez les jeunes, cadets et juniors, par moments certaines incertitudes ont pu être fatales aux intentions initiales malgré la pugnacité de leurs éducateurs. Ces instants d’indécision pouvaient être dus au manque de maturité, faute sans doute d’un développement physique momentané et parfois, cela a pu s’observer aussi, à un de manque de confiance en soi, élément qui se cultive dans le collectif, notamment par une bonne assiduité aux entrainements. Mais ici aussi, chez ces jeunes, de forts potentiels ont été observés, voire scrutés pour un futur brillant du club que les responsables techniques doivent s’astreindre, par devoir, à perpétuer.

L’Ecole de Rugby ; possède à sa tête un tandem mixte à la pédagogie reconnue, autour duquel se sont agrégés nombre d’éducateurs et parmi eux, ceci étant remarquable, d’anciens joueurs qui tous sont diplômés. Par cette structure qualifiée se dispense, s’inculque, sans relâche, patiemment, les valeurs fortes du rugby qui sont aussi, pour paraphraser, celles de la vie. Ainsi, de fait, avec sa pépinière de talents en devenir, toujours autant de lauriers y sont vaillamment récoltés, comme dans un tel joli printemps où viennent éclore de belles perspectives.

Sur un plan plus général, les responsables, tant dans l’administratif qu’en technique mais aussi en logistique et en évènementiel, sont convaincus de leur implication généreuse et du bien-fondé de leur action à vouloir se projeter toujours vers l’avant. A chaque strate du club avec enthousiasme, donc sans vouloir laisser transpirer une quelconque revanche aigre ou vindicative, un esprit de conquête loyale doit s’instaurer.

Les joueurs, de leur côté, peuvent rêver de ce que sera la prochaine saison. Certes comme tout bon compétiteur ils sont en droit de le faire. Mais ! Ce rêve n’en sera que plus beau s’ils savent le transformer en objectif. A chacun alors de se donner les moyens pour l’atteindre. C’est nécessairement par un travail en équipe qu’il devra s’élaborer, par une mise en commun d’efforts physiques et techniques qu’il se construira et c’est avec un mental forgé à la volonté et à l’abnégation qu’il pourra être enfin acquis.

Le club par ses dirigeants, saison après saison, a démontré s’il en était besoin, son savoir-faire en matière d’organisation, sa faculté à gérer de beaux évènements, son volontarisme devant des situations difficiles. Le simple observateur peut constater que la convivialité y est conjuguée à tous les temps, même si parfois, de courts instants, les tempéraments de l’un ou de l’autre, s’expriment de façon épidermique, mais le dialogue y reste, doit y rester, toujours présent.

Toute personne qui souhaite participer à la vie du club, s’y investir dans telle ou telle tâche et elles y sont nombreuses, sera la bienvenue. Le groupe actuel de dirigeants saura l’accueillir, la guider en toute amitié. Quiconque voudra bien s’inscrire dans cette ambiance, pourra y trouver aisément sa place et éprouver de grandes satisfactions, tant à travers les résultats des différentes équipes qu’à partir des évènements festifs, extra-sportifs, que le club sait parfaitement organiser.

Depuis les joueurs, des plus jeunes aux seniors, jusqu’aux dirigeants actuels ou futurs, un lien ténu entre les diverses composantes doit se renforcer créant ainsi un bloc Noir et Blanc qui sera, par là-même, infrangible. Et pourquoi, tous ensemble, ne pourrions-nous pas nous accorder toutefois le droit de rêver ? Puis, tout bonnement, tenter alors d’écrire une autre belle page de l’histoire du SCA.

                                                                                                             GC